Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 16:20

Scènes d'été à Beauvais le 4 juillet 2014 avec La Mauvaise Foi et Les Têtes Raides.

La soirée commence donc avec La Mauvaise Foi. Je ne connaissais pas ce groupe avant ce soir, mais rien que son nom m'évoque la bonne chanson française à texte comme je l'aime. Et je ne serai effectivement pas déçue ! En plus des traditionnelles guitare, basse, batterie, viennent s'ajouter un accordéon et, sur quelques titres, un violon. Ajoutez à cela des mélodies agréables et des textes bien troussés, un chanteur charismatique et énergique qui bouge partout sur la scène, et vous obtenez un concert de belle qualité, où vos oreilles se régalent. Lorsqu'ils finissent leur set, je suis totalement conquise : ce sera mon coup de coeur du mois.
A découvrir et écouter d'urgence ici : http://www.lamauvaisefoi.com/media.html

 

Ce sont ensuite les Têtes Raides qui entrent en scène. Ils enchaînent les chansons, laissant une grande place au dernier album, Les Terriens. J'avais assisté à la toute première date de cette tournée (voir ici), et j'avais été conquise. Ce soir, je trouve le concert plus électrique (sans doute la configuration "festivals"), laissant moins de place à l'accordéon, ce que je déplore, adorant cet instrument. Ce concert reste cependant un très bon moment, et nous offre aussi de l'émotion comme sur la jolie reprise tout en douceur de La chanson de Prévert, de Gainsbourg. D'autres jolis moments nous sont offerts comme sur Mon carnet ou A ta gueule. Et la poésie, déjà présente dans certains textes, vient également se glisser au travers d'extraits de Corps de mot, comme ce petit passage de Geogia venu se glisser au milieu d'une chanson. Les titres plus anciens ne sont pas en reste, comme L'identité, Gérard ou encore l'incontournable Ginette (qui, sur cette tournée, n'est pas la chanson qui clôture le concert).
Alors certes, ce soir c'était plus électrique qu'à l'accoutumée. Certes,  les moments que je préfère sont lorsque Christian Olivier s'empare de son accordéon, quand la trompette vient l'accompagner et que les mélodies s'envolent et nous envoûtent. Il n'en reste pas moins que c'était un très bon concert, et j'ai même fortement envie de les revoir en salle en décembren lorsqu'ils repasseront par chez moi, pour me confirmer qu'alors, l'accordéon prendra une plus grande place et pour retrouver l'émotion ressentie lors de la première date.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by isalil - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories