Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 20:41

Couvre Feu est un festival qui, depuis 2000, a déjà connu 14 éditions. En 2016, se retrouvant dans l'impossibilité d'organiser le festival sur le site habituel, celui-ci est devenu itinérant, en attendant de retrouver un autre site pour 2017 (ce qui est à l'heure actuelle chose faite).
De passage dans le secteur à l'occasion de mes vacances, j'ai joint l'agréable à l'agréable en assistant au concert du samedi 13 août à Saint Brévin les Pins, qui accueillait La Rue Kétanou et Tryo.

Mais ce sont tout d'abord Joe Driscoll et Sekou Kouyaté qui ouvrent le bal. La kora et le chant africain du second me plaisent davantage que le rap et guitare électrique du premier, mais le duo fonctionne bien, Joe Driscoll nous propose aussi quelques moments chantés et l'ensemble reste assez agréable, même si ce n'est pas mon univers musical.

C'est ensuite La Rue Kétanou qui investit la scène. Je retrouve avec plaisir leur bonhommie, l'accordéon de Florent Vintrignier et leurs très chouettes chansons. Impossible, si longtemps après, de me souvenir de tous les titres interprétés, mais entre autres ils ont joué Le capitaine de la barrique, La guitare sud américaine (avec deux acolytes sur scène), Les hommes que j'aime, Ma faute à toi (qui reste ma préférée), et l'incontournable Des cigales dans la fourmilière.
J'ai beaucoup aimé leur esprit solidaire et familial puisqu'ils ont invité Manu Eveno, guitariste de Tryo, à les accompagner sur quelques titres, et, tout à la fin du concert, Joe Driscoll et Sekou Kouyaté, pour leur tout dernier titre. Ce fut, comme toujours avec eux, un très bon moment, à la fois festif et convivial.

C'est Tryo qui clôt la soirée, pour un joli moment festif. Où les drapeaux sont de sortie (comme une idiote je n'en ai pas attrapé quand ils les ont distribués :( sur Souffler ou C'est un vent ?). Là encore difficile de me souvenir de la totalité de la playlist mais ils ont interprété Ladilafé, Ce que l'on sème, Serre-moi, Sortez-les, sans oublier les incontournables Désolé pour hier soir et l'hymne de nos campagnes. Le tout accompagné d'une très bonne ambiance dans le public qui m'a fait dire en sortant que le public (presque) breton vaut largement celui du nord.

En résumé, ce fut une super soirée histoire de débuter mes vacances sous les meilleurs auspices.

Partager cet article

Repost 0
Published by isalil - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories