Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 00:21


Soudain, quand la nuit surgit,

L’étang scintille au clair de lune.

Puis, un à un, les animaux sortent du bois

Pour venir s’abreuver dans l’eau claire de l’étang.

Alors, dans le silence de la nuit, on entend

Le léger clapotis de l’eau au gré du vent,

Le froissement d’une aile qui déchire les airs

Et le cri de la chouette qui dans le noir se perd.

Dans la ville endormie s’allument les lumières

Pour éclairer les rues. Lourdes sont les paupières

Des enfants fatigués des jeux de la journée.

Tout est calme. Aucun bruit, juste le vent léger

Qui agite les branches des arbres des forêts.

Quand la lueur de l’aube vient éclairer la nuit,

Les chouettes dans les bois regagnent leur doux nid,

Puis un soleil timide se lève à l’horizon,

Eclairant le matin de ses premiers rayons.

                                                   18/02/02

Partager cet article

Repost 0
Published by isalil - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories