Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:39

Cali à Amiens le 15 décembre 2012.
http://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/66739_10151321086792847_575214679_n.jpgDernière date officielle de la tournée L'autre vie, avant un retour en 2013 pour une tournée électrique.
Une dernière date, c'est toujours un peu spécial... Tout d'abord, pour débuter le concert, Steve Nieve demande trois notes au public, et improvise son intro, "pour Cali", à partir de ces trois notes.
Et puis, le concert est émaillé de surprises réservées par les fans. Du rire lors de quelques lancers de canards sur scène, sur Il y a une question quand Cali chante "Où vont les canards quand il fait trop froid". De l'émotion, quand sur Giuseppe et Maria ce sont des dizaines (centaines ?) de petites lumières qui s'allument dans le public.
Cali aussi nous réserve des surprises, lorsqu'il fait monter sur scène 5 jeunes http://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/533480_10151321086647847_844835693_n.jpgfans (sur Roberta, je crois), qui reprennent avec lui les "lalala", puis qui sont invités autour du piano à jouer chacun une note. Joli moment, qui démontre toute la générosité de l'artiste.
D'autres surprises encore émailleront le concert, comme ces coeurs brandis sur 1000 coeurs debout.
Coté setlist, nous aurons cette fois encore, en plus des titres habituels quelques chansons du nouvel album (les mêmes qu'à Chauny).
Pour les chansons tournantes, ce sera La fin du monde pour dans dix minutes et, pour clôturer le concert, L'amour parfait, chanson génératrice d'émotion pour moi.
De l'émotion, il y en aura aussi sur Je rêve de voir l'été, L'affiche rouge, Giuseppe et Maria (avec les lumières qui rendent ce moment encore plus fort), Une femme se repose, et quelques autres titres.
Et puis, il y a toujours ces chansons qui nous font taper des mains, chanter, sur lesquelles l'artiste met une ambiance de feu dans le public.
Un public qui ne s'y trompe pas, puisque dès que la musique s'emballe (sur Je sais ta vie, quatrième titre du concert), il se lèvera, des gens descendront même les gradins pour se rapprocher de la scène, et nous resterons debout jusqu'à la fin du concert.
Un concert moins intense que celui de Chauny il y a deux semaines, mais toujours beau, toujours générateur d'émotions... et Steve Nieve pour la dernière fois, qui nous manquera tant son talent a illuminé cette tournée où sur scène nous n'avions pas simplement un chanteur, mais deux artistes qui partageaient, entre eux et avec le public.

Partager cet article

Repost 0
Published by isalil - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories