Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 14:38

Cali à Mantes-la-Ville le 12 octobre 2013, pour ce qui sera pour moi le dernier concert de la tournée Vernet-les-Bains, mais aussi le dernier avant longtemps, puisque le chanteur catalan se tournera l'an prochain vers le théâtre.

http://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1375700_10151950736232847_953623805_n.jpgLe concert débute comme tous les autres de cette tournée, avec Cali à l'harmonica puis à la guitare sur L'amour fou, rejoint par ses musiciens à la fin de la chanson. C'est une petite salle et le public est assis, mais ne le restera pas longtemps : dès cette première chanson, Cali met le feu et une partie des premiers rangs se retrouve debout au bas de la scène. Suivent Elle m'a dit et L'amour est éternel, le premier mini-slam dans le public, et le concert est lancé.
Ce qui change, en revanche, des fois précédentes, c'est que cette fois ce n'est pas en festival. D'où un concert plus long et, donc, des chansons supplémentaires, pour notre plus grand plaisir. Ainsi, Cali nous interprètera Il y a une question, chanson auparavant absente sur cette tournée. L'émotion est présente sur Ce soir je te laisse partir, Putain de vie me bouleverse encore plus que d'habitude à la pensée d'une amie dans la peine, que j'aimerais "serrer trop fort", et L'espoir me retourne totalement dès les premières notes...
A ces chansons, il faut ajouter pour compléter la set-list (sous réserve d'un ou deux oublis éventuels) : Qui se soucie de moi, Comme j'étais en vie, Je m'en vais, Je sais ta vie, Mes vieux cinglés, Une femme se repose (joli moment d'émotion également), Venez me chercher, Cantona, Ma douleur, Mon ami (avec un petit extrait de Manu, de Renaud, venu se glisser à la fin de la chanson), Pensons à l'avenir où il danse avec deux femmes du public (l'une des deux s'étant un peu incrustée...), La grotte des amoureux, Dolorosa, C'est quand le bonheur, 1000 coeurs debout, et un final sur Happy end où Cali, fidèle à son habitude, fait monter quelques enfants (parfois avec leurs parents) sur scène.
Et, au milieu de tout ça, une descente dans le public, un deuxième slam jusqu'en haut des gradins, une énorme quantité d'énergie déployée, beaucoup de générosité, de complicité avec le public, et des émotions de toutes sortes. Et, pour moi, une alternance entre les moments où je saute, chante et suis à fond, et ceux où l'émotion et parfois la tristesse me submerge. Ce fut un très joli concert, avec un sentiment étrange et un peu de tristesse à la fin, parce que c'est la dernière fois avant longtemps.

Partager cet article

Repost 0
Published by isalil - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories