Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 17:25

Excursion sur la côte, du 28 septembre au 1er octobre 2010.

Départ le 28 au matin. Depuis le temps que j'attendais ce moment ! Excitation, impatience, je n'attends pas le réveil pour me lever et pars un peu plus tôt que prévu. Ca roule bien, pas grand monde sur l'autoroute. Averse en approchant de ma destination, tant pis, j'ai prévu le K-way de toutes façons.
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs311.snc4/40897_448129727846_816322846_5119996_8165423_n.jpg Arrivée vers midi au Cap Blanc Nez. Il ne pleut plus. Des touristes anglais sont venus voir, en haut de la falaise,  le monument dédié à la patrouille de Douvres, symbôle du sacrifice des soldats français et britanniques lors de la Première Guerre Mondiale. Je fais le tour du monument puis descends vers la plage, où je m'installe pour pique-niquer. Ensuite, il faut remonter... Je marche lentement, la montée est difficile, j'ai le souffle court, je m'arrête plusieurs fois pour boire. Mais un rayon de soleil m'accompagne, que demander de plus ? Et puis, enfin arrivée, je remonte dans la voiture, allume la radio et là, j'entends L'amour fou, le nouveau single de Cali, comme pour ajouter encore à mon bonheur.
Je reprends la voiture en direction du Cap Gris Nez. Ils indiquent un point de vue à hauteur du village de Tardingen, je décide donc de m'y arrêter. Je ne trouverai pas le point de vue, mais constate que l'on peut gagner le Cap gris Nez à pieds par le sentier du littoral, ça ne semble pas thttp://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs245.snc4/39579_448129972846_816322846_5120007_6357817_n.jpgrop loin, j'y vais. Me voici donc partie pour trois heures de marche aux environs du cap Gris Nez. Le paysage, la faune et la flore, un chat qui viendra me dire bonjour, et l'air marin pas loin, je me régale. Et le phare à la pointe du Cap... j'adore les phares. Comme le sentier passe en retrait par rapport au bord de mer, je reviens par la plage. Je regagne la voiture et jehttp://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs707.snc4/62766_448130887846_816322846_5120055_4582702_n.jpg poursuis ma route.  Etape suivante : Ambleteuse où se trouve le Fort Mahon, par Vauban. Et la plage, les vagues, un bateau qu'on remonte sur la grève... Arrêt de courte durée, mais beau moment encore. Suite du périple : http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs207.ash2/47022_448131397846_816322846_5120081_103370_n.jpgWimereux, où je ne pensais pas m'arrêter longtemps, et où je m'attarderai finalement, séduite par les cabines de plage joliment peintes, ornées de représentations de Bob l'éponde, Corto Maltese, Spirou, Mickey, et d'autres encore. Un bref passage par Boulogne, puis escale à Le Portel, http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs386.snc4/44885_448131857846_816322846_5120107_7424166_n.jpgson fort, sa digue et ses petites maisons colorées. Je marche sur la plage, prends quelques photos, puis retour à Boulogne, où je http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs011.snc4/33924_448131907846_816322846_5120109_7351596_n.jpgme balade un peu dans la ville avant de me trouver un resto où manger. Ensuite vient l'étape la plus délicate : trouver un endroit où dormir. Passage par le château d'Hardelot, que je verrai de nuit, pas d'endroit adéquat sur le front de mer, trop éclairé, trop près des maisons. Je tente ma chance à Etaples, mais des forains ont envahi la place, m'obligeant à chercher plus loin. Je tourne depuis plus d'une heure, je suis fatiguée, le découragement arrive et avec lui les larmes. Je poursuis malgré tout jusqu'au Touquet où je m'arrêterai finalement sur un grand parking, pas trop éclairé, sur le front de mer.

Réveil au petit matin, lever du jour sur les immeubles laids du front de mer. Puis ils http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs684.snc4/62482_448132462846_816322846_5120136_3946005_n.jpgarrivent, les uns après les autres, avec leur diré jaune, leur pantalon kaki et leurs bottes en caoutchouc, leur bâton (filet ?) sur l'épaule et leur panier sur le dos. Ce sont les pêcheurs à pieds. Je marche moi aussi sur la plage, les observant de loin et les photographiant. P'tit déj' sur la plage, puis je reprends mon chemin.
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs186.ash2/44948_448133022846_816322846_5120158_5116782_n.jpgBerck, assez décevant, avec des tracto-pelles qui retournent la plage, puis Fort Mahon et ses façades colorées qui se reflètent dans le chenal, où je suis des yeux les cormorans, où je vais tremper ma main dans l'eau claire (et mouillerai mes pieds sans l'avoir voulu), et où je pique-nique.
Je passe sans m'arrêter à hauteur du Crotoy et de http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs011.ash2/33923_448133472846_816322846_5120179_1203265_n.jpgSaint Valéry sur Somme, j'y suis allée cet été. Une rapide escale au cap Hornu, puis arrêt au port du Hourdel. Là, face au phare, à la Baie de Somme qui s'étend devant moi, aux bateaux de pêche et à leurs filets, me revient le bonheur d'être là. Promenade le long du port, donc, la marée remonte, les bateaux http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs041.snc4/34405_448142522846_816322846_5120314_921476_n.jpgpeuvent rentrer, et j'assiste au déchargement de cagettes de crevettes fraîchement pêchées.
Etape suivante : Cayeux sur mer, où je ne suis pas censée m'arrêter longtemps, y étant déjà venue plus d'une fois. Mais j'aime trop cette plage, ses cabines et ses galets, et je m'y promène un bon moment. Ensuite, http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs698.snc4/63825_448515177846_816322846_5130391_1161427_n.jpgc'est Ault et sa falaise, tout en haut de laquelle je prendrai le temps de me poser un moment, assise sur un banc face à la mer, avec Tiersen dans les oreilles. Le bonheur, encore. Comme je l'aime, la côte picarde ! Rien à voir avec les plages de sable et le bâtiments moches du Pas de Calais où j'étais ce matin. Ce sont les lieux où je suis actuellement qui m'ont donné l'envie de ce périple, c'est ici que je me reprends à l'apprécier totalement. Passage ensuite par Mers-les-Bains et Le Tréport, une fois de plus je connais bien ces lieux et n'ai pas prévu de m'y arrêter longtemps, mais je les aime trop, je traîne un bon moment. Et puis, ce que je n'avais encore jamais fait, je prends la route pour grimper tout en haut de la falaise du Tréport, de là où l'on domine la mer...
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs701.snc4/62101_448515572846_816322846_5130412_8274905_n.jpg                                   http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs681.snc4/62131_448521407846_816322846_5130577_6622001_n.jpg   Je reprends ensuitehttp://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs347.ash2/62699_448128702846_816322846_5119958_7852236_n.jpg la route direction Dieppe où je passerai la nuit à l'hôtel, histoire de recharger les batteries du téléphone et de l'appareil photos.
Matinée suivante à Dieppe donc. Dieppe, son château, ses http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs681.snc4/62169_448531097846_816322846_5130771_4994658_n.jpgmonuments dédiés aux canadiens ayant défendu la ville lors de la Seconde Guerre Mondiale, son phare, sa plage, ses falaises... Promenade sur la plage, sous le soleil, à regarder les bateaux au loin, à se prendre le vent dans la gueule : bonheur ! Je profite un bonne heure, puis me décide à http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs186.ash2/44965_448868612846_816322846_5139398_2279700_n.jpgrepartir. Arrêt à Varengeville sur mer, avec son cimetière qui domine la mer. Escale rapide au phare d'Ailly, assez décevant, pique-nique sur la plage de Quiberville, puis direction Saint Valéry en Caux, où je http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs022.snc4/33443_448943902846_816322846_5141508_2392466_n.jpgme promène un bon moment sur le port, observe le mécasnisme du pont levant, admire les belles demeures normandes, suis le vol des mouettes et profite encore une fois d'un chouette moment.
Ensuite, direction Fécamp, par la côte bien entendu. http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs740.snc4/64077_449121202846_816322846_5145241_6587873_n.jpgLà encore, balade sur le port (que j'aime les bateaux !), puis sur la plage, depuis laquelle on aperçoit au loin les falaises d'Etretat. Ce sera ma prochaine étape, après un rapide arrêt à Yport.
Promenade sur la plage, puis je monte à pieds en haut de la falaise, d'abord la falaise d'amont, puis celle d'aval. Sous le soleil de fin d'après-midi, la lumière est superbe ! Bol d'air, paysages magnifiques de ces falaises sculptées par la mer et le temps, du bonheur encore ! J'aurai même la chance d'y assister au coucher du soleil !
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs288.snc4/40722_449126852846_816322846_5145345_4529774_n.jpg  http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs729.snc4/64968_449127212846_816322846_5145368_3682918_n.jpg http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs400.snc4/46356_449138322846_816322846_5145522_3862000_n.jpg http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs755.snc4/65543_449145417846_816322846_5145782_4008248_n.jpg http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs056.ash2/36157_449165007846_816322846_5146418_8354795_n.jpg http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs011.snc4/33929_449174417846_816322846_5146707_2820504_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je passe la http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs025.snc4/33602_449337212846_816322846_5150333_1152008_n.jpgnuit sur un parking en pleine campagne, et retourne à Etretat peu avant le lever du jour. Je reste un petit moment assise sur la plage, malgré le froid et le vent. Puis je repars, arrêt à Octeville car sur la carte ils indiquent un point de vue, que je ne trouverai pas, mais j'assiste au lerver du soleil. Puis http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs041.snc4/34417_449337917846_816322846_5150351_1498178_n.jpgdirection Le Havre, arrêt au phare du Cap de la Hève, puis promenade sur le port de plaisance et le long de la plage. Le soleil d'hier est bien loin, ce matin grisaille avant l'arrivée de la pluie qui ne s'arrêtera plus de la journée.
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs056.ash2/36182_449376042846_816322846_5150884_1560189_n.jpgC'est donc sous la pluie que je traînerai sur le port de Honfleur, je trouve la ville belle malgré tout, et j'apprécie le moment, bien protégée dans mon k-way. Je vais ensuite me réchauffer en mangeant des moules-frites dans un resto sur le port, puis regagne la voiture.
Arrêt rapide à Trouville, puis Deauville où je traîne sur le port http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs365.ash2/64312_449394527846_816322846_5151549_6597654_n.jpgencore une fois, avant de rejoindre la plage où je me promène sur les célèbres planches, malgré la pluie, avant de prendre le chemin du retour. Retour éprouvant avec la pluie, la fatigue et les feux des voitures qui me gênent beaucoup, mais peu importe : je viens de passer quatre jours formidables, et je sais déjà que je repartirai !

Repost 0
Published by isalil - dans Récits divers
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 16:06
(aux Califous)
Et voilà, c'est fini. Comme j'en avais gros sur la patate en vous laissant à l'entrée du théâtre ! Coincée là à regarder entrer les gens et à rester seule comme une conne. Dès qu'une brèche s'est ouverte, je me suis empressée de sortir, ne pas rester pour ne pas chialer. Et j'ai traîné dans Perpignan comme une âme en peine, prenant quelques photos au passage pour essayer d'évacuer mais tellement, tellement triste !







Je suis allée au Campo Santo, mais une scène et des gradins y étaient installés, prenant toute la place, et je n'en ai donc pas vu grand chose. J'en suis partie déçue, ai continué à trainer un peu dans les petites rues où j'ai aimé me perdre malgré ma tristesse. Puis au hasard des rues je me suis retrouvées à nouveau sur la place du théâtre, d'où j'ai rejoint le Castillet. Quelques photos sous tous les angles (du moins, ceux qui captaient la lumière) puis je me suis dirigée vers la gare, que j'ai assez facilement trouvée même si j'ai fait tout le tour de la FNAC avant de me rendre compte qu'il ne fallait aller ni à gauche, ni à droite,  mais tout droit. J'y suis arrivée vers 21h, Vanessa est arrivée environ 15 mn plus tard puis nous avons attendu AS à qui j'ai eu à peine le temps de dire bonjour avant de prendre mon train.






Merci pour ces deux jours, j'ai aimé revoir les sudistes, j'ai aimé découvrir Vernet, Perpignan, le Canigou, j'ai aimé bien sûr le concert de Cali, j'ai aimé former un binôme avec Françoise à l'hôtel et en voiture, et même si j'ai détesté vous quitter à l'ouverture des portes du théâtre, j'ai passé un bon moment avec vous et suis contente de m'être montrée un peu plus sociable et ouverte.





Repost 0
Published by isalil - dans Récits divers
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 15:49

 

Après la gare de Montpellier, les arrêts sont fréquents. Sète, où on longe un peu la mer, Agde, tous ces noms ont un air de vacances. J'approche. Un peu plus d'une heure encore.
Narbonne, dernière gare avant Perpignan. Dans 40 minutes, j'y serai. Et là, l'émotion me gagne. Perpignan, devenue tellement significative pour moi depuis ma passion pour Cali. Depuis le clip au Campo Santo. Et puis le Canigou, et enfin Vernet, son village. Mais dieu que l'arrêt est long à Narbonne ! Ca y est, le train va repartir. Dernière ligne droite avant le bonheur.
De nouveau, nous longeons la mer, et je pense avec regret à ces vacances que je ne prendrai pas avant longtemps. Une ribambelle d'éoliennes tournent au lointain, perchées sur une colline. Plus que 20 minutes. Vingt petites minutes. Mes yeux avalent le paysage et s'en imprègnent. A droite, la mer, si bleue. A gauche, de l'eau, et les montagnes plus loin.
[...]
Je suis presque arrivée. Putain d'sourire sur mon visage, et les yeux qui piquent...

Repost 0
Published by isalil - dans Récits divers
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories