Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 21:25
Creil Colors pour fêter la musique

Concert Creil Colors dans le cadre de la Fête des Associations à Creil avec HK et les Saltimbanks, Israël Vibration et Salif Keita et les Ambassadeurs.

HK, c'est toujours Kaddour Haddadi, dont je vous parlais ici en janvier dernier après l'avoir vu en concert avec ses comparses Les Déserteurs. Cette fois, c'est avec son groupe Les Saltimbanks, et avec son propre répertoire, qu'il se présente sur scène. On retrouve chez lui cette belle énergie qui m'avait séduite la fois précédente, et une vraie générosité. Quelques titres qui sonnent un peu rap au début me séduisent moins, mais je suis vite emportée par le charisme du chanteur, qui nous propose ses mélodies enjouées accompagnant des textes engagés ou prônant l'égalité entre les peuples, et toujours bien écrits.
Parmi les textes interprétés, On lâche rien, Rallumeurs d'étoiles, Dounia (jolie chanson), Sur la même longueur d'onde, Merci, Y a pas d'problème, A vot' bon coeur, Niquons la planète, et la très belle Sans haine, sans arme et sans violence qui me touche particulièrement.

Creil Colors pour fêter la musique

C'est ensuite au tour d'Israël Vibration de se présenter sur la scène. Le groupe, qui a fait il y a bien longtemps la première partie de Bob Marley, est mené par ses deux chanteurs qui arrivent sur scène avec des béquilles, car ils sont atteints de poliomyélite depuis leur enfance. Cela ne les empêche pas de dégager une belle énergie et de bien bouger sur scène. Accompagnés de musiciens et choristes, ils nous offrent un moment sympathique. Je connais trop mal le groupe pour citer les titres interprétés, mais ils nous offrent un reggae assez sympa à écouter et on passe plutôt un bon moment.

Creil Colors pour fêter la musique

La soirée se termine avec Salif Keita et les Ambassadeurs, collectif de musiciens africains parmi lesquels Amadou Bagayogo (à la guitare), d'Amadou et Maryam.
De la musique africaine, donc. De celle qui entraîne et donne envie de danser. Ce dont ne se privent pas les femmes africaines présentes autour de moi, et je me prends à rêver d'offrir de tels artistes aux familles africaines du quartier où je travaille.
Je n'ai pas gardé, un mois après, un grand souvenir de ce set, si ce n'est donc que les musiques sont entraînantes, les titres souvent assez longs, et que j'ai passé un bon moment. Assurément de grands artistes, un mélange de percussions, piano, balafon, guitares... alliance réussie entre instruments traditionnels et instruments plus "modernes".

Partager cet article

Repost 0
Published by isalil - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de isalil
  • Le blog de isalil
  • : Mes poèmes, mes coups de coeur, mes états d'âme, mes comptes rendus de concert et ma passion pour un artiste : Cali.
  • Contact

Recherche

Catégories